AccueilComitéProgrammeActualitésPhotosLes ÉlusPour nous contacter

Actualités



Communales 2016 - Dernière ligne droite !!


Tous derrière nos représentants !!














Communales 2016 - aperçu des différentes candidatures, Orsières et Bagnes














======================================================================

Communales 2016

 

 

======================================================================

 
 
 
 
 

Cette année, l'UDC se montre ambitieuse pour les prochaines élections communales.

 

L'UDC sera présente sur ses propres listes dans 30 communes du Valais romand, elles étaient au nombre de 20 en 2012. En plus, viennent s’ajouter des candidats UDC qui sont sur des listes d’ententes ou des mouvements indépendants. 

 

Au final, c’est environ 2x plus de candidats UDC qui se présenteront devant les électeurs par rapport à il y’a 4 ans.

 

Seul parti ayant véritablement progressé au soir des dernières élections fédérales 2015, l’UDC confirme son ancrage de proximité. Ce nouvel afflux de vocations au niveau local est réjouissant et démontre que les idées de l'UDC doivent être portées aussi au niveau communal, échelon de la démocratie le plus proche des citoyens.

 

Si notre parti ambitionne d'entrer dans les exécutifs de toutes les villes du Valais romand, nous visons aussi une importante croissance dans le reste des municipalités.

 

Face à des partis embourbés dans les scandales, dans le clientélisme, voire carrément face à un système en place au profit de quelques notables, l'UDC se positionne comme le seul parti plaçant d'abord l'intérêt général au-dessus des intérêts particuliers, le seul qui n’a pas trempé dans les magouilles et le seul qui peut regarder les électeurs en face en prônant une politique honnête et intègre.

 

Au niveau local, l’UDC continuera de s’engager pour plus de sécurité, pour la lutte contre les abus du social et de l’asile, la poursuite d’une politique de proximité qui doit aussi favoriser d’abord les citoyens de la commune, par exemple avec la préférence cantonale et communale, pour une gestion saine des deniers publics, le refus des hausses de taxes, le renforcement de nos valeurs face aux revendications croissantes de l’islam et à la montée du communautarisme, la sauvegarde de notre agriculture et la lutte contre les spoliations programmées de la LAT.

 

Pour l'UDCVR,

Kevin Pellouchoud, chef de campagne

Jérôme Desmeules, co-président

 

 










Communales 2016


UDC Orsières

Liste déposée et attribution du n° 4
Bravo et merci à nos 3 candidats :

- Josiane Gasser
- Kevin Pellouchoud
- Corentin Fiora

En avant !!





Communales 2016



La machine est en marche !!

pour les informations de nos amis Bagnards  --->

http://www.udc-bagnes.ch/



 


Communales 2016: les minoritaires ambitieux en Entremont

Les minoritaires ont de l'ambition en vue des communales dans l'Entremont.
L'UDC espère garder son conseiller communal à Bagnes et augmenter sa force au conseil général de la commune.
Les agrariens visent également des sièges aux exécutifs d'Orsières et de Sembrancher.
De son côté Entremont Autrement ambitionne de doubler sa présence au sein du conseil communal d'Orsières en obtenant deux sièges.
Le mouvement espère aussi entrer aux exécutifs de Liddes, Vollèges et Bagnes et obtenir 5 sièges au législatif bagnard.

Mais le combat s'annonce difficile dans un district où le PDC et le PLR sont fortement implantés.

Les deux formations minoritaires pensent toutefois que l'affaire des constructions illicites de Verbier pourrait avoir un rôle à jouer lors de ces élections.

 




NOTRE PRESIDENT EST SUR RHONE FM

J'étais au journal de 18h00 pour une analyse de la situation politique en Entremont en vue des communales !
Journal de mercredi 06.04.16 à 18h00
http://www.rhonefm.ch/fr/informations/reecouter/3

Puis ce matin sur l'affaire des constructions à Bagnes
Journal de 06h30 du jeudi 07.04.16 (env. à 4 min. 30)

http://www.rhonefm.ch/fr/informations/reecouter/4



Meilleures salutations

Pellouchoud Kevin






Chers amis et membres du comité,

Je vous donne rendez-vous vendredi 29 avril à 19h30 au restaurant le Catogne à La Douay / Orsières pour une séance de travail.

Merci aux présidents des sections communales d'inviter tous les candidats déjà connus !!!

Nous aurons des documents importants à transmettre.

Voici le programme:

1.   Salutations et mots de bienvenue

2.   Présentation de la charte des candidats et signature de cette dernière

3.   Définir le montant à reverser aux sections en cas d’élection

4.   Registre des candidats avec adresses et coordonnées

5.   Organisation des listes de parrainage par commune

6.   Extrait des listes des électeurs

7.   Organisation des photos et des flyers avec Christian Addy

8.   Organisation de l’AG UDC VR

9.   Calendrier des manifestations du district

 

Merci de votre présence !!!

 

Président UDC Entremont

Pellouchoud Kevin





















Des MOTS pour des MAUX..
Ecriture de notre Président Candidat,
Fête Nationale 2015

Chères Citoyennes, chers Citoyens,
Chers amis de la Suisse,

 

En ce jour de Fête Nationale, notre merveilleux pays souffle une bougie de plus.

Malgré le contexte économique difficile et malgré la crise des migrants en Europe, notre pays est toujours debout. Notre peuple toujours souverain est libre et il continue de décider, de voter et d’élire. Quelle force sublime que cette démocratie directe et pourtant si fragile. A de nombreuses reprises, les ennemis du peuple ont en effet tenté de la briser et la broyer dans des mécanismes administratifs et juridiques complexes. Aujourd’hui pour son anniversaire, souvenons-nous de ce glorieux passé et des anniversaires de cette belle année 2015.

En ce jour si particulier, n’oublions pas les héros de 1315 sur la plaine de Morgarten, nos valeureux soldats posaient la première pierre de la liberté et de la neutralité en battant l’empire totalitaire autrichien. N’oublions pas non plus les soldats morts au combat à Marignan en 1515, désunis et en ordre dispersés, les Suisses furent massacrés au service des puissances étrangères. Quelques années plus tard en 1815, la Suisse acquiert enfin son indépendance et est reconnue devant le conseil des puissances européennes. Une fois de plus nous avions abandonné notre destin à d’autres.  Enfin, n’oubliez pas l’appel du général Guisan sur la plaine du Grütli en 1940. Le Général rappelait à l’élite de l’armée suisse la situation catastrophique dans laquelle notre petit pays se trouvait. Pressé de toutes parts par les nazis et par les régimes de la terreur, la haine et le rejet de l’autre progressaient en Europe et nous nous devions de résister. Nous restions le dernier peuple libre d’Europe dans un monde en feu et en sang.

Liberté, ce mot qui résonne encore et encore à travers les lignes de ce discours, ce mot si fort qui chante dans nos bouches et nos cœurs, un mot ô combien oublié et torturé. Oui, Mesdames et Messieurs, malgré les lois, les règles, les impôts et les autres obligations qui nous entourent, nous sommes bel et bien libres. Libres de vivre, d’exister, de fonder une famille, libre de décider. Mais pour combien de temps encore ?

Aujourd’hui nous sommes à nouveau les derniers résistants de l’Europe, le dernier refuge de paix et de liberté face au totalitarisme de Bruxelles. Nous sommes plus que jamais menacés, l’ultra-libéralisme et les juges européens veulent nous soumettre et nous réduire à l’esclavage et la pauvreté comme Hitler l’avait fait avec d’autres nations. Quelles conséquences ? Fini la démocratie, fini les votes et les référendums, fini le franc suisse, fini la neutralité. Est-ce cela que nous désirons pour nous et pour nos enfants ? Soumis et esclaves de l’économie et du pouvoir politique totalitaire ? NON ! Ce monde-là nous n’en voulons pas, restons libres et maîtres de notre destinée ! Fiers et dignes Citoyens Suisses, levez-vous, résistez et soyez plus que jamais de fervents patriotes au service de la nation et du bien commun.

Vive la Suisse, vive la démocratie et vive LA LIBERTE

 



Candidat UDC au Conseil National




Il n'y a pas que sur M6 qu'on relooke les candidats !!
KEVIN, candidat au National, version 2.0






Mot du Président  -  été 2015

Hello à tous,

Je tenais à vous souhaiter un bel été 2015. Je vous laisse tranquille en juillet.

Retour aux affaires début août pour l'affichage et l'organisation de notre prochaine assemblée.

Eh oui au programme:

- comité à renouveler

- AG UDC Valais à Bagnes

- Fête des 10 ans de l'UDC Entremont

- Fédérales et communales

Enfin bref que du bonheur en perspective ;)


Je tiens ici à remercier:

- Olaf pour sa gestion du site internet, toujours au top et un engagement sans faille.

- Camille pour la tenue irréprochable des comptes et toujours avec le sourire.

- Anne pour les nombreuses charges administratives réalisées en temps et en heure.

- Yves pour son précieux engagement au sein de la commune de Bagnes

- Frédéric pour la recherche de candidats sur Sembrancher et ton implication dans la section.

- Jean-Henri pour la récolte de signatures au Châbles et pour la bonne coopération depuis ta nomination.



En vous remerciant tous, passez un bel été et n'oubliez pas que c'est ensemble que nous sommes plus forts !!

Meilleures salutations et amitiés à tous

Votre président

Kevin







KEVIN dans le NOUVELLISTE






''Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons durant la nôtre,
la colorier avec nos couleurs d’amour et d’espoir''

(Marc Chagall)




Il est des chagrins bien difficiles à surmonter quand disparaît un être cher.

Mais quand la peine s’atténuera, il restera les plus beaux souvenirs.

L'UDC entremont vous apporte toute son amitié dans ces difficiles moments,
et de vous offre ses plus sincères condoléances.





VU DANS LA PRESSE


Tous unis..

Je pense que la cohésion qui nous habite, l'amitié qui nous lie, le fond de nos idéés qui
nous réunit ainsi que l'envie de chacun de participer à l'effort commun est trait caractéristique
à l'UDC.
Un moteur qui a déjà fait ses preuves et qui jamais ne s'essouffle.
Les gens nous les avons, les gens s'impliquent,les gens sont concernés.
1ère force électorale de Suisse, c'est pas une simple phrase, ça veut dire quelque chose, non ?
Et jour après jour de nouvels gens qui nous donnent leur confiance. Tant pis s'ils ne gonflent pas les
rangs avec une carte verte, nous avons leur confiance.
Une masse incroyable de "rookies" qui débutent, qui sont déjà surs, qui veulent !!
Une chose est sûre, nous sommes sur un nouveau départ, et notre livre a encore de nombreuses
pages vierges qui n'attendent qu'un peu de cette belle encre
qui coule dans nos veines, belles et vives.









National 2015

nos candidats d'Entremont sont en campagne et se soutiennent mutuellement !!

Adri & Kév, un Regard Neuf, POUR et AVEC vous








INFO -RAPPEL

Nos collègues et amis de Bagnes seront en assemblée Générale Ordinaire
le Vendredi 1 Mai 2015 à la salles des Combles de l'Auberge de Bruson,
dès 20h00

A l'ordre du jour, les points suivants :

- contrôle des présences
- lecture du PV de la dernière AG et approbation
- Lecture des comptes et rapport du vérificateur
- Rapport d'activité et persepectives : la présidente, le conseiller communal
   et les 5 conseillers généraux.
- Divers
- Présentation de Monsieur Jean-Luc Addor, Député au Grand Conseil

traditionnellement, cette rencontre sera suivie de la fameuse
raclette bagnarde
à laquelle chacun est convié et qui, j'en suis sur donnera à de nombreux échanges..
Soyez nombreux et assurés d'une soirée sous le signe de l'amitié caractéristique
de notre parti !!





Mes chères et chers tous, vous n'êtes pas sans savoir que régulièrement les délégués
de notre parti se réunissent afin de prendre quelques décisions utiles et ainsi amener des
mots d'ordre pour la bonne marche des affaires en cours. C'est également l'occasion de
rencontrer nos têtes de file, nos dirigeants et nos mentors..
Eh bien parfois c'est également pour eux le moment de nous confirmer leur appui et
de nous renouveller leur confiance..
Comme vous le verrez sur les images, Mr Ueli Maurer ET Mr Toni Brunner
soutiennent et s'engagent pour nos candidats d'Entremont !

POUR et AVEC vous !







NATIONAL 2015 !!
version définitive, le flyer est imprimé et en stock








LE NOUVELLISTE du 04.03.2015


La parole aux partis

mot de Kevin  "... langue, vecteur d'intégration... "



 




l'UDC s'est réuni à Nottwil


Le lien ci-dessous pour l'intervention de Kevin Pellouchoud sur la priorité à l'enseignement d'une deuxième langue nationale
(à env 36sec)

http://www.rts.ch/play/tv/le-19h30/video/lu-ludc-sest-reuni-a-nottwil?id=6579816


 


 




Séance de comité UDC Entremont

Le 20 février 2015 à 19h

Au café du Grd St Bernard à Orsières.

 

Ordre du jour

 

1. Salutations et mot de bienvenue

2. National 2015 les finances

3. National 2015 l organisation et les actions

4. Communales 2016

5. Votations à venir

6. Recrutement et cotisation

 

Possibilité de rester manger à l issue de la séance.











 



 


 
 

 





L'école veut en finir avec les clichés

 
 
 

Le Nouvelliste 7 janvier 2015 - ZOOM

Le 2 avril 2014, ce n’est pas un premier avril!, Didier Jacquier convie les enseignants à participer à “la balade des savoirs, c’est ainsi qu’est lancé officiellement un projet inédit et ambitieux.


Cliché No 1: le français c’est que de la dictée (je suggère: le français ce n’est que de la dictée)  

Jusqu’à il n’y a pas si longtemps, la dictée a prouvé que l’orthographe s’apprenait à travers elle. Je me réfère à un cahier de la Renaissance vaudoise, 115, paru en 1988, Les Linguistes sont-ils un groupe permutable - auteur, Jean-Blaise Rochat, enseignant.  

Afin de faciliter la lecture de mon texte, je me contenterai de mettre RV, chaque fois que je citerai une phrase écrite dans ce cahier.  

En voulant casser le mythe de la sacrosainte dictée comme le préconise Didier Jacquier, je pense qu’il met en danger l’apprentissage de l’orthographe. (RV) Si une nouvelle pédagogie est maintenue elle aura les conséquences suivantes:

- la rupture avec notre tradition scolaire,

- la dilapidation de notre héritage culturel,

- l’accroissement de l’infantilisme,

- l’augmentation du pouvoir de l’Etat sur l’individu (élève ou maître),

- paradoxalement, l’élargissement du fossé entre les moins doués et les plus doués.

- .... et la fortune croissante des écoles privées.

 

Didier Jacquier est dans la droite ligne de Bertrand Lipp: “Je dis non à la dictée, vacherie conçue tout exprès pour paniquer l’élève”.

 

En octobre 1987, dans le canton de Vaud, une circulaire du Département de l’Instruction publique (DIP) aujourd’hui DFJC, sous la houlette de Madame Anne-Catherine Lyon, conseillère d’Etat socialiste, relative à la préparation des examens de certificat exultait, cet exercice plus que centenaire: “il ne faut donc en aucun cas, proposer à l’examen une dictée traditionnelle...” (RV) ... la dictée contrarie la nouvelle pédagogie qui privilégie systématiquement l’action au détriment de l’écoute...

 

La nouvelle technique prétend “libérer les potentialités” de l’écolier en le faisant agir avant d’apprendre.

 

Je me réfère également au “Le 208” journal d’information et de réflexion de l’Association des Parents intéressés (800 membres), vice-présidente, Danièle Gutowski-Zumofen , Septembre 1988, No 6 - 2ème année - tirage 10’000 exemplaires - Rédacteur en chef : DGZ.

 

Les origines de la réforme scolaire 

 

En 1963 le président syndical des enseignants français la FEN déclara que le Plan Langevin Vallon* serait réalisé.

Dans un rapport de la SPR nous pouvons lire: “l’école telle que nous l’envisageons pour l’avenir doit être l’instrument qui permettra de transformer la société capitaliste actuelle en une société socialiste démocratique et égalitaire”. A cette époque une autorité vaudoise a lancé: “c’est une révolution culturelle”.Cliché No 4: L’école crée des perroquets savants “L’école, ce n’est pas remplir un vase, mais allumer le feu”. Didier Jacquier sait allumer le feu en stimulant les élèves, en les faisant participer activement à des découvertes sur le terrain par exemple, la découverte de ponts couverts. Cela fait partie des activités récréatives de l’enseignement, “Les élèves adorent cela, car ils sont participatifs”.

 

Afin de ne pas passer pour un “dinosaure” je me permets de citer un paragraphe que je viens de lire dans “ Les Déshérités ou l’urgence de transmettre - de François Bellamy - Editions Plon 2014.

“...La jeunesse est pauvre aujourd’hui de tout ce qu’on ne lui a pas transmis, de toute la richesse de cette culture que, pour une très large part, elle ne comprend plus.

 

Désemparée, déséquilibrée, elle revient bien souvent au dernier mode d’expression qui reste toujours disponible pour celui qui n’a plus de mots pour parler: la violence.

 

Inarticulée, incompréhensible dépourvue de sens, cette violence marque ceux qui n’ont pas eu la chance de fréquenter la culture par d’autre moyen que l’école. Dans les familles les plus fragiles, les quartiers les plus défavorisés, la violence devient un moyen d’expression, quand la langue est un lieu hostile. Voilà le résultat de notre propre projet.


Nous voulions dénoncer les héritages; nous avons fait des déshérités...”

* les professeurs Paul Langevin et Henri Wallon, tous deux membres du parti communiste français de l’époque.

 

Danièle Gutowski-Zumofen

1895 Vionnaz

 

 





 

L'UDC adopte trois mots d'ordre

Les délégués de l'UDC réunis samedi à Locarno ont accepté l'initiative en faveur des familles, rejeté celle sur l'énergie et défendu le 2e tunnel au Gothard.

 

L'UDC a fait volte-face sur le texte du PDC, qui vise à défiscaliser les allocations pour enfants et celles pour la formation professionnelle. Alors que ses élus l'avaient rejeté au Parlement, les délégués l'ont soutenu samedi, par 144 voix contre 96. Ils ont suivi le comité central, qui avait aussi opté pour le «oui» lors de sa séance de vendredi.

 

 

Opposition initiale

L'UDC compte d'ailleurs maintenant 40 conseillers nationaux dans le comité du «oui». Franz Grüter, président de la section lucernoise du parti, a expliqué à l'ats que l'opposition initiale à l'initiative était due au refus du PDC en 2013 de soutenir celle de l'UDC «pour les familles», qui proposait des déductions fiscales pour les parents qui gardent eux-mêmes leurs enfants.

Pour la conseillère nationale Nadja Pieren (BE), l'initiative sur les allocations est aussi un soutien à la classe moyenne: le pouvoir d'achat des familles serait renforcé, a-t-elle dit samedi devant les délégués.

Actuellement, sur les 5 milliards de francs versés en Suisse au titre des allocations pour enfants et pour la formation, un milliard retourne dans les caisses de l'Etat sous forme d'impôts. Si ceux-ci étaient supprimés, comme le demande l'initiative, il manquerait 250 millions de francs de recettes à la Confédération et 650 millions aux cantons. Il s'agit d'une redistribution sensée en faveur du peuple, a argumenté Mme Pieren.

Pour le conseiller d'Etat Jakob Stark (TG), le soutien aux familles est suffisant. L'assurance maternité, les réductions de primes maladie ainsi que les allocations familiales coûtent aujourd'hui déjà 10 milliards de francs à l'Etat. De surcroît, l'initiative contreviendrait à l'équité fiscale, qui veut que tous les revenus soient imposés, a-t-il argumenté en vain.

 

 

Initiative du PVL balayée

Les délégués ont balayé, par 279 voix contre 1, l'initiative populaire des Vert'libéraux «Remplacer la taxe sur la valeur ajoutée par une taxe sur l'énergie». Vendredi, le comité central l'avait déjà rejetée à l'unanimité.

«L'énergie devient le privilège d'une élite», a averti le conseiller national tessinois Pierre Rusconi devant l'assemblée. Pour remplacer intégralement les recettes provenant de la TVA, il faudrait augmenter excessivement les taxes sur l'énergie.

 

Le conseiller national Jürg Grossen (PVL/BE) a défendu en vain le texte de son parti. «Les revenus modestes ne seront pas désavantagés par une taxe sur l'énergie», a-t-il plaidé. Car ce sont précisément les revenus les plus bas qui sont proportionnellement touchés plus fortement par la TVA.

 

 

Deuxième tunnel au Gothard plébiscité

L'assemblée a enfin plébiscité, par 285 voix contre six, le second tunnel routier au Gothard, combattu par référendum. Une fermeture des liaisons routières représenterait un arrêt de mort pour le tourisme tessinois, a déclaré le conseiller national Ulrich Giezendanner (AG).

Le chef d'une entreprise de transport routier a soutenu que les capacités de la nouvelle ligne ferroviaire alpine ne seront pas suffisantes pour absorber tout le trafic que provoquera la fermeture complète du tunnel routier existant, qu'il est prévu d'assainir. Le scrutin aura lieu soit le 14 juin prochain, soit le 28 février 2016.

Invité à défendre le référendum, le conseiller national Andy Tschümperlin (PS/SZ) a fait valoir en vain que le Tessin souffre déjà aujourd'hui de graves problèmes de trafic et que ceux-ci augmenteraient à long terme avec un second tunnel. Il a aussi souligné la forte opposition qui se manifeste au Tessin, puisque 10% des signatures du référendum proviennent du canton.

La dérégulation contre le franc fort

Lors de son discours d'ouverture devant l'assemblée, le président du parti Toni Brunner a livré ses recettes pour éviter des dégâts à la place économique suisse suite à la décision de la Banque nationale suisse (BNS) de supprimer le taux plancher de l'euro. Selon lui, il faut miser sur la dérégulation, une politique migratoire plus stricte et un marché du travail plus flexible.

(ats)

 

L’UDC du district de Saint-Maurice a choisi ses candidats pour le Conseil National !

Mercredi 21 janvier, les membres de la section de l’UDC du district de Saint-Maurice étaient réunis en Assemblée Générale ordinaire à la maison de commune d’Evionnaz. Outre les habituels points à l’ordre du jour, l’assemblée avait pour tâche de désigner les candidats du district pour l’élection au Conseil National. Le comité de l’UDC du district de Saint-Maurice a proposé deux candidatures qui ont été acceptées à l’unanimité par l’assemblée. Il est à souligner que ces deux candidatures doivent encore être avalisées comme les candidats des autres sections de district,  par le conseil de parti de l’UDC du Valais Romand. 

 

 
Pour la liste principale de l’UDC du Valais Romand, M. Jean-Philippe Gay-Fraret a été désigné candidat. Il est  âgé de 24 ans, domicilié à Evionnaz et est employé de commerce de formation, travaillant actuellement dans une agence de communication valaisanne. Au niveau politique, il est engagé au niveau local en tant que membre de deux commissions communales. Il est président de la section de l’UDC district de Saint-Maurice, membre ad interim du comité exécutif de l’UDC du Valais Romand et délégué à l’UDC Suisse. Il est également actif au niveau de la jeunesse comme responsable communication des Jeunes UDC du Valais Romand, vice- président des Jeunes UDC Suisse et vice-président du Parlement des Jeunes du Valais. M. Gay-Fraret défend régulièrement des sujets qui lui tiennent à cœur comme la défense de la famille ou des intérêts des automobilistes au niveau cantonal comme national.
 
Sur la liste des Jeunes UDC du Valais Romand, M. Théophane Matter âgé de 21 ans et domicilié à Massongex, a été désigné comme candidat. Il est ébéniste de formation. M. Matter est membre du comité de la section de l’UDC du district de Saint-Maurice. Il est également actif sur plan cantonal en tant que membre du comité élargi des Jeunes UDC du Valais Romand.
 
Ces deux candidats, fidèles et travailleurs au sein du parti, ont les qualités requises pour représenter au mieux la section de l’UDC du district de Saint-Maurice et d’apporter leur contribution à l’UDC valaisanne dont le but est d’envoyer deux représentants au Conseil National cet automne.
 
Le comité de district tient à remercier chaleureusement les deux candidats pour leur mise à disposition et les félicite de leur nomination. Le comité leur souhaite une excellente campagne en étant persuadé qu’ils seront de dignes porte-paroles  des valeurs défendues par l’UDC !
 
Jean-Philippe Gay-Fraret
Président UDC district de Saint-Maurice
 
 
 

   
 

Signez le référendum !

 

UDC TV

Evénements à venir

  • Pas d'événement.

Archives

- See more at: http://www.udc-valais.ch/?p=5345#sthash.GSwTHvXp.dpuf

 

 

 

L’UDC du district de Saint-Maurice a choisi ses candidats pour le Conseil National !

Publié le 22 janvier 2015.

Pour la liste principale de l’UDC du Valais Romand, M. Jean-Philippe Gay-Fraret a été désigné candidat.
Il est président de la section de l’UDC district de Saint-Maurice, membre ad interim du comité exécutif de l’UDC du Valais Romand
et délégué à l’UDC Suisse. Il est également actif au niveau de la jeunesse comme responsable communication
des Jeunes UDC du Valais Romand, vice- président des Jeunes UDC Suisse et vice-président du Parlement des Jeunes du Valais..  

Sur la liste des Jeunes UDC du Valais Romand, M. Théophane Matter, membre du comité de la section de l’UDC
du district de Saint-Maurice. Il est également actif sur plan cantonal en tant que membre du comité élargi des Jeunes UDC du Valais Romand.

Le comité de district tient à remercier chaleureusement les deux candidats pour leur mise à disposition et les félicite de leur nomination.
Le comité leur souhaite une excellente campagne en étant persuadé qu’ils seront de dignes porte-paroles  des valeurs défendues par l’UDC !  

Jean-Philippe Gay-Fraret
Président UDC district de Saint-Maurice







N A T I O N A L    2 0 1 5










A l'heure où tout le monde se questionne, s'inquiète et se soucie de nos voisins atteints par la
folie de quelques fanatiques dérangés, il est de bon ton de faire partie de cette masse solidaire.
Mais qu'en est-il des autres ? de ceux d'ailleurs qu'on ne connaît pas ?
pour reprendre une phrase d'un chef d'entreprise Octodurien, dont le titre est évocateur

PAKISTAN Massacre de Peshawar :
"Les petits cercueils sont les plus lourds à porter"

Toi qui est solidaire avec Charlie, tu n'as eu aucune réaction lors du massacre de 141 personnes, dont 132 enfants
au Pakistan par ces mêmes intégristes.
Pourquoi donc ? Trop loin ?
Tu ne sais pas où c'est le Pakistan, alors que Paris tu voulais y aller à Pâques et maintenant tu n'oses plus y aller et ça
t'emmerde..



Comment comprendre..





 


L'UDC Entremont a désigné ses candidats pour le National
 
 
 
 
 
 
 
Réunis en assemblée dans le village de La Douay dans la commune d’Orsières, les membres de l’UDC Entremont présents ont confirmé la candidature d’Adrien Darbellay sur la liste jeune de l’UDC VR lors des prochaines élections fédérales. De plus, encouragée par ses derniers résultats électoraux la petite section de l’Entremont a décidé à la surprise générale de lancer également un candidat sur la liste principale de l’UDC VR. Sollicité par l’assemblée, l’actuel président de district Kevin Pellouchoud a accepté de relever ce défi et c’est à l’unanimité que les membres présents ont soutenu sa candidature.
 
Fraîchement nommé candidat, le jeune homme a déclaré qu’il ferait de son mieux et qu’il mettrait toute son énergie pour représenter dignement l’Entremont dans cette campagne et porter haut les couleurs de l’UDC. Ce sont donc 2 candidats de valeur qui tenteront l’exploit d’offrir à l’Entremont un siège à Berne.
 
L’assemblée s’est conclue par un apéritif convivial et chaleureux.
 
UDC Entremont








     
Socialiste, touche pas à mon drapeau !
 
 
 
 
 
 
 
Dans une nouvelle provocation, les jeunes socialistes suisses (les jeunesses d’un parti gouvernemental...) ont demandé de boycotter le drapeau suisse le 1er août, jour de notre fête nationale, et de le remplacer par on ne sais quel autre machin pour la paix.
 
Visiblement, le fait que notre pays soit un des seuls d'Europe a être resté en paix depuis plus de 160 ans et qu’il soit régulièrement sollicité partout dans le monde pour favoriser le dialogue entre nations ne leur suffit pas encore comme symbole.
 
A l'UDC, nous sommes fiers de la Suisse et des Suisses. Nous sommes fiers, en particulier, d’avoir la chance – rare – d’habiter dans un pays libre et indépendant dans lequel des citoyens libres ont le droit de décider de leur destin.
 
En réponse à cette provocation socialiste, nous proposons à toutes celles et ceux qui partagent notre avis et notre fierté d’être suisses d'afficher notre drapeau sur les réseaux sociaux, leurs balcons ou encore leurs vêtements. Face à ceux qui ont honte d’être suisses, portons fièrement nos couleurs !
 
Le 1er août, nous fêterons à nouveau la joie d'être suisses et la fierté d'être le phare de la démocratie et de la liberté au milieu d'une Europe qui muselle ses peuples.

Pour l'UDCVR,
 
Jérôme Desmeules
(co-) Président
 
Jean-Luc Addor
Vice-président 
 
 











CITOYENNETÉ EUROPÉENNE

L'Europe est décidément devenue une machine infernale totalement incontrôlable, où n'importe quel pays peut agir impunément au détriment de ses 27 partenaires. C'est ainsi que, depuis février 2014, tout étranger fortuné peut obtenir la nationalité maltaise, ce qui lui donne automatiquement la citoyenneté européenne, avec tous les droits communautaires qui l'accompagnent. C'est une dévaluation de la citoyenneté européenne totalement inique. Comment peut-on envoyer nos soldats en Afghanistan, en Lybie, au Mali ou en Centrafrique, au nom des valeurs humanistes que prône l'Union européenne, si n'importe quel pays monnaie ces valeurs comme une vulgaire marchandise ? Quel mépris pour nos racines judéo-chrétienne, notre culture gréco-latine, notre histoire et les sacrifices de nos ancêtres qui ont défendu notre liberté. Il fut un temps où tout étranger devait s'assimiler, aimer son pays d'accueil, adopter son histoire et sa culture. Aujourd'hui, les valeurs universelles qui sont l'héritage culturel de l'Europe et qui font sa fierté s'achète pour un million d'euros. C'est pitoyable !

Jacques Guillemain, 78000 Versailles






(Sylvie Leoni Koenig, vice-présidente de l'UDC de Sion)





Bravo à notre conseiller communal Yves Bruchez et surtout à sa vache Merlyne qui se classe 7ème à la finale nationale du combat des reines d'Aproz dans la catégorie des génisses !!!!!!
       
            


 



COMMUNIQUE DE L’UDC ORSIERES

 

 

 

L’UDC Orsières s’insurge de voir qu’une fois de plus le lobby écologiste et la gauche caviar se permettent de bloquer des projets d’importance capitale pour notre commune. Le tourisme étant la principale source de revenu dans notre région, il est essentiel d’assurer la pérennité de ce secteur. Après avoir massacré l’agriculture avec des plans écologiques invraisemblables et qui vont entraîner un net recul du nombre de tête de bétail dans notre commune, les fanatiques de l’écologie à tout va remettent ça. Ils s’opposent à un excellent projet de la commune qui met tout en œuvre pour développer notre tourisme après la Lex Weber et la LAT ! Le conseil communal s’engage activement pour une modification partielle du plan d’affection des zones en vue de développer des infrastructures hôtelières. Cependant ce projet qui pourrait revitaliser notre vallée est bloqué par les oppositions perpétuelles de milieux plus que douteux. Par ce communiqué, l’UDC Orsières assure le conseil communal de son soutien absolu dans ce dossier. Il faut louer le travail de la commune qui cherche des solutions d’avenir alors que certains ne sont bons qu’à critiquer sans proposer la moindre solution. L’UDC Orsières compte suivre le dossier avec attention et fera tout pour concilier les deux parties et donner sa chance à un projet de grande importance pour notre commune.

 

Président UDC Orsières

Pellouchoud Kevin

(077 423 36 68)

 




Vous nous avez trahis, DEMISSIONNEZ !
 
 
 
 
Il y a 10 ans, le peuple acceptait l'internement à vie des délinquants dangereux. Qu'en est-il aujourd'hui, à l'heure du bilan ? Rien, les morts s'accumulent et rien ne bouge ! Des violeurs, pédophiles et autres assassins multirécidivistes peuvent se promener dans nos villes et villages, près de nos familles et de nos écoles. C'est révoltant et tout bonnement insoutenable pour toute personne dont la raison est la ligne de conduite ! Une majorité de nos élus, des lâches qui se targuent d'être les représentants du peuple, ont abandonné le combat !

Le décès d'Adeline s'ajoute à une liste toujours plus longue de cafouillages judiciaires et de non-sens juridiques. Un drame de plus qui n'aurait jamais dû arriver et que la classe politico-judiciaire aurait dû éviter ! Pourtant, pour une certaine gauche, « ces crimes sont le prix à payer pour la réinsertion des délinquants ». Comment peut-on proclamer de telles horreurs ? Vous qui croyez à ça, vous êtes une honte et ne méritez que notre mépris ! Tandis que vous regardez votre nombril et louez les assassins, le peuple, lui, enterre ses victimes.

Le drame de la semaine passée n'aura servi à rien. Chers parlementaires, une majorité d'entre vous a réussi, aujourd'hui encore, à défendre des coupables lors du vote sur l'initiative de la « Marche Blanche », en la refusant. A la majorité, vous êtes prêts à autoriser des pédophiles et des assassins à enseigner dans nos écoles, à entraîner de jeunes sportifs ou encore à conduire des camps de vacances ! Où est votre bon sens ?

Ayez le courage d'entendre nos plaintes, de répondre à nos appels et de défendre ceux qui vous ont élus ! Si vous ne le pouvez ou ne le voulez pas, alors partez, démissionnez ! Car chez les Jeunes UDC en tout cas, les tièdes, on les vomit !

Jeunes UDC du Valais romand
Ilan Garcia, Président
Kevin Pellouchoud, Vice-président (077 423 36 68)
 
 
 
 
Actualité en format PDF








EXCELLENT ARTICLE :




QU'IL A RAISON , CE MONSIEUR BARRAUD!!!!!!!!!!!




DISCOURS DE NOTRE CHAMPION OSKAR...!!!


A lire impérativement tellement qu'il est bon et beau!!! (Le discours)   :-()

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=497506203660450&set=a.400687950008943.93474.139479089463165&type=1&ref=nf




DISCOURS DE KEVIN PELLOUCHOUD



Mesdames, Messieurs,
Chers Concitoyens, chers Concitoyennes,
 
En ce jour de fête nationale, le sentiment d’appartenir à une grande patrie semblable à une famille, doit emplir nos cœurs. Nos traditions, nos valeurs et notre histoire sont indissociables de ce concept clé qu’on nomme le foyer familial. Déjà sur les champs de Sempach et de Morgarten, c’est avec ce sentiment de défendre leur patrimoine et leurs proches, que les Confédérés luttaient vaillamment. Ils étaient moins forts, moins organisés et moins nombreux que tous leurs adversaires, mais ils avaient en eux la foi et dans leur cœur l’image d’une femme, d’un fils ou d’un frère. Cette image était leur motivation afin de combattre sans peur.
 
Aujourd’hui encore, à l’heure d’aborder l’avenir et ses incertitudes économiques, nous devons nous replonger et puiser notre énergie et notre force dans des valeurs universelles comme celle de notre souche. C’est le message profond et merveilleux du 1er août : lorsque tout s’effondre et qu’il ne reste plus rien autour de nous, seul l’amour d’un proche et la conscience d’appartenir à une communauté peuvent nous sauver. La patrie comme famille et la famille comme patrie, voici ce qui préservera notre civilisation de la décadence et de l’inhumanité. A l’heure où l’on tente de briser le noyau de cet indispensable cercle, par des procédés malsains et contre-nature, souvenez-vous qu’il est le pilier de toute civilisation et qu’il fait briller notre nation au-delà du temps et de l’espace.
 
Alors qu’il soit votre credo et votre moteur, qu’il soit votre raison d’être et de vivre. Je vous souhaite une belle fête nationale pleine de joie et d’amour.
 
Vive la famille, vive la Suisse, et que Dieu nous bénisse.
 
Président UDC Entremont

 

 LES JEUNES UDCVR SE METTENT AU VERT.
Cliquez sur le lien ci-dessus.









 
Les Jeunes UDCVR roulent pour le Valais
 
 
 
 
 

Après un printemps chargé et fructueux en terme de résultats, les JUDC du Valais romand ont convié leurs membres à une petite sortie estivale. C’est à vélo que les courageuses et courageux ont parcouru les quelques 40 km qui séparent Sierre de Brigue. Dans une ambiance chaleureuse et avec la même conviction que dans nos combats politiques, les cyclistes d’un jour ont découvert le Valais d’une manière originale.
 


Cette journée était aussi l’occasion de sceller définitivement l’alliance entre les JUDCVR et les Jeunes UDC du Haut-Valais. En effet, soucieux de défendre et préserver l’unité cantonale, les comités des jeunes UDCVR et des Junge SVPO ont mis en place un partenariat à long terme. Désormais, un représentant du Valais romand participera aux séances dans le Haut et vice versa. Cette nouvelle stratégie est nécessaire pour créer un Valais un et uni face aux difficultés que l’avenir nous impose. Après avoir entériné ce partenariat, un moment de détente à Brigerbad a ponctué la journée.
 
 
 
Désormais les jeunes UDCVR sont prêts pour aborder l’avenir avec des jeunes motivés, passionnés et dans un excellent esprit d’équipe. Aux Jeunes UDCVR, un pour tous, tous pour un !
 
 
 
 

Président des JUDCVR
 

Ilan Garcia

 

 





Intervention de Kevin Pellouchoud sur Radio Chablais à propos de l'Agriculture :
 
 

ENTRETIEN D'ACTU...
LA VOIX DE LA SAGESSE !!!

 
======================================================================

 

28/05/2013

======================================================================
 
Les Jeunes UDC contre la politique agricole 2014-2017
 
 
 
 
Les Jeunes UDC du Valais romand soutiennent officiellement le référendum contre la politique agricole 2014-2017. Il est en effet inadmissible de voir comment la Confédération saigne et étrangle les petits propriétaires de bétail et l'agriculture de montagne.

La suppression de la prime à la vache est l'une des nombreuses mesures que nous contestons. Nous encourageons vivement la population à signer ce référendum pour permettre au peuple de se prononcer lors d'une votation. Il nous paraît en effet opportun d'avoir un débat de fond sur le sujet et de permettre à tous les acteurs de la politique agricole de pouvoir se prononcer.

De plus, afin de mieux défendre nos producteurs, les Jeunes UDCVR demandent au Conseil fédéral de dénoncer l'accord dit du «Cassis de Dijon» et de proposer un plan viable pour l'agriculture de montagne.

Une seule solution pour éviter de tuer nos vallées : signez et faites signer le référendum contre la PA 2014-2017 lien ici !

Jeunes UDCVR
Ilan Garcia, Président
Kevin Pellouchoud, Vice-Président (077 423 36 68)
 
 
 
 
 
Actualité en format PDF
 


 
--
Pour vous désabonner à cette liste, visitez ce lien

Pour mettre vos préférences à jour, visitez ce lien
Faire suivre un message à quelqu'un ce lien

powered by phplist v 2.10.3, © tincan ltd



 



 

Les Jeunes UDCVR dans le comité du référendum contre l'adoption des couples homosexuels
 
 
 
 

Le comité du référendum contre l’ouverture de l’adoption aux couples homosexuels a été lancé. Kevin Pellouchoud et Jean-Philippe Gay-Fraret, membres des jeunes UDC VS ont été nommés vice-présidents du comité référendaire. 
En mai 2012, les JUDC CH sous l’impulsion des délégués des JUDC VS avaient décidé, lors de leur assemblée des délégués, de saisir le référendum si le parlement légiférait sur l’adoption homosexuelle. Le Conseil National a approuvé l’adoption partielle et a été suivi par le Conseil des Etats. Les JUDC sont passés de la parole aux actes et, avec l’Union Démocratique Fédérale (UDF), ont constitué le comité référendaire contre l’adoption homosexuelle. Le référendum sera lancé par ce comité, dès que le Conseil Fédéral aura accepté le texte. 
 

 
Au sein de la direction du comité référendaire, 2 membres des JUDC VS ont été nommés à la vice-présidence. Il s’agit de Kevin Pellouchoud d’Orsières, président de l’UDC du district d’Entremeont, vice-président des JUDC VR et membre du comité du Mouvement Chrétien Conservateur (MCCV), ainsi que de Jean-Philippe Gay-Fraret d’Evionnaz, président de l’UDC du district de Saint-Maurice et membre du comité élargi des JUDC VR. Ces deux personnes s’engagent activement depuis plusieurs années à la défense des valeurs chrétiennes de notre société et c’est tout naturellement qu’elles ont leur place dans ce comité.
 

 

Pour plus d’informations, merci de contacter les soussignés :
 
 

 
Kevin Pellouchoud, vice-président 077 423 36 68 
 







 


 


DERNIERES NOUVELLES :

OSKAR FREYSINGER DIRIGERA LA FORMATION ET LA SECURITE EN VALAIS

 




 




ASSEMBLEE DES DELEGUES DE L'UDC A ENGELBERG.
LE PRESIDENT DE LA CONFEDERATION AVEC L'UDC ENTREMONT:Camille Darbellay et Kevin Pellouchoud









 

Bonjour,
 
Voici quelques lignes d'infos sur l'évolution de la politique.
 
"Samedi lors d'une séance de préparation, notre président Kevin Pellouchoud a été élu vice-président suisse du comité référendaire contre l'adoption par les couples homosexuels. Soucieux de défendre les valeurs chrétiennes et la famille traditionnelle dans un souci de développement harmonieux de l'enfant, le comité composé majoritairement de membre de l'UDC et de l'UDF peut également compté sur diverses associations chrétiennes et sur de rares élus PLR et PDC. Kevin Pellouchoud s'engagera avec force et conviction dans cette lutte capitale pour la défense de notre société et de son fonctionnement. Tous les gens qui souhaitent obtenir plus d'informations, peuvent retrouver notre président sur sa page facebook. "
 
https://www.facebook.com/#!/pages/Kevin-Pellouchoud/406535536084048
 


 






NOS NOUVEAUX CHAMPIONS !!!



ET COMME L'A DIT OSKAR :
"LE PARTI PREND DE LA HAUTEUR"...

 


COMPOSITION DU COMITE EXECUTIF:

Desmeules Jérôme, député suppléant, co-président
Fauchère Cyrille, conseiller municipal, co-président
Doyen Ariane, députée, vice-présidente
Addor Jean-Luc, député
 et conseiller communal, vice-président
Cipolla Alexandre, député suppléant, vice-président
Carraux Antoine, secrétaire général
Caruzzo Jean-Baptiste, secrétaire-caissier
Freysinger Oskar, conseiller d'Etat et conseiller national
Clerc Charles, député et conseiller communal, chef du groupe UDC
Garcia Ilan, président des Jeunes UDCVR
Fournier Patrick, député
Logean Grégory, député
Jordan Christophe, membre
Perroud Bruno, député suppléant.


ARTICLE ECRIT de RENE BERTHOD EN 2001...
QUELLE PREMONITION !!!!






 




FORMIDABLE INTERVIEW DE MONSIEUR MAURER....à lire absolument!

http://www.lematin.ch/suisse/La-Suisse-n-a-aucune-raison-de-changer-de-strategie-fiscale/story/1305315


 





Oskar Freysinger à Pardonnez-moi







 





NON AU RENIEMENT DE L'HISTOIRE
Courrier des lecteurs dans Valeurs Actuelles- France. 
21 février 2013-Henri de Gargouët
Je suis un de vos jeunes lecteurs et je profite de ce mail pour remercier toute votre rédaction
Il est devenu très difficile, pour un jeune élevé dans le respect des traditions, de se retrouver dans la société d'aujourd'hui. La disparition orchestrée des valeurs qui ont parcouru les âges ne peut faire naître qu'une violente révolte, à l'heure on l'on ressent le besoin de s'accomplir.
Une grande partie de la population se trouve aujourd'hui bâillonnée par les médias
bien-pensants.
L'abrutissement général et le reniement de l'Histoire nous entraînent vers des contrées
que je n'ose imaginer.
Dans quel totalitarisme allons-nous échouer?
Voilà la question qu'un jeune de 25 ans est aujourd'hui en droit de se poser.
Et donc je vous remercie de donner une voix à ceux qui pensent autrement. Notre grand malheur est qu'aucune alternative politique viable n'est proposée...
A nous de la construire.
 







Écrit par Abraham Lincoln en 1860

> Vous ne pouvez pas créer la prospérité en décourageant l'épargne.
> Vous ne pouvez pas donner la force au faible en affaiblissant le fort.
> Vous ne pouvez pas aider le salarié en anéantissant l'employeur.
> Vous ne pouvez pas encourager la fraternité humaine en encourageant la lutte des classes.
> Vous ne pouvez pas aider le pauvre en ruinant le riche.
> Vous ne pouvez pas éviter les ennuis en dépensant plus que vous gagnez.
> Vous ne pouvez pas forcer le caractère et le courage en décourageant  l'initiative et l'indépendance.
> Vous ne pouvez pas aider les hommes continuellement en faisant à leur place ce qu'ils devraient faire eux-mêmes.

 






DEBAT CANAL 9 :


http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/debat/22-02-2013/cantonales-2013.html

 




Troisième numéro de la série de clips de campagne d'Oskar:

http://youtu.be/uLS05u5FoJk


Deuxième numéro de la série de clips de campagne d'Oskar :


http://youtu.be/8Chj8WaYtjM


 Premier numéro d'une série de clips de campagne d'Oskar :
 


http://youtu.be/AeNL8YSCOOA

 





  TRIBUNE DES POLITIQUES. LE NOUVELLISTE 29 JANVIER 2013.



OSKAR FREYSINGER,Président de l'UDCVR

UNE VAGUE DE FOND


Lorqu'il y a 14 ans, nous avons fondé l'UDCVR avec quelques amis, nous nous sommes fixés quelques règles très claires: nos élus n'accepteraient pas de prébendes ni de conseils d'administration juteux.
Ils s'engageraient sans compter pour la souveraineté et l'indépendance du pays, la crédibilité de nos frontières, l'économie de proximité, une immigration contrôlée et la défense des droits populaires.
Or, fait rare en politique, nous avons tenu scrupuleusement nos engagements.
Evidemment, nous avons été forcés de taper sur la table, au début, pour nous faire entendre. Cela nous a valu d'être attaqués et malmenés dans le paysage médiatique. Mais c'était le prix à payer pour faire passer notre message et garder notre ligne.
Cependant, grâce à notre franc-parler parfois dérangeant, nous sommes parvenus à décomplexer le discours politique, à briser des tabous. Les autruches ont été forcées de sortir la tête du sable.
Souvent, notre seul défaut était d'avoir raison trop tôt.
Désormais, l'UDCVR a atteint sa maturité. Elle a développé une ligne politique indépendante, proche des préoccupations et soucis quotidiens des citoyens valaisans. Contre les tendances néolibérales, nous avons défendu le moratoire sur les OGM, soutenu l'initiative sur les postes et refusé la baisse du taux de conversion LPP. Actuellement, nous soutenons l'initiative Minder contre les rémunérations abusives.
Tout ça sans heurts, dans la sérénité d'un groupe fidèle à ses convictions.
Concernant la loi sur l'aménagement du territoire, la presque-totalité du groupe parlementaire et une écrasante majorité des délégués de l'UDC Suisse ont voté contre un texte représentant une atteinte intolérable au patrimoine privé.
Car, pour l'UDCVR, l'homme est une fin en soi, jamais un moyen. L'économie doit être à son service et non le contraire. Quant à ceux qui viennent vivre chez nous, ils sont les bienvenus. mais ils doivent accepter nos valeurs et s'intégrer, accepter qu'en dehors de leurs droits, ils ont des devoirs envers la Suisse.
Si tant de jeunes rejoignent nos rangs pour reprendre le flambeau de notre mouvement, c'est qu'ils ont compris que l'homme a besoin de rêves et que l'Etat est là pourlui offrir un cadre dans lequel il peut les réaliser.
C'est ça, la mission de l'UDCVR.
Il en va de la dignité des citoyens libres dans un pays libre.

 

 



======================================================================

 

28/01/2013

======================================================================
 
Ueli Maurer, un président de rupture
 
 
 
 
Extrait de www.commentaires.com, ce texte de Philippe Barraud :

Ueli Maurer sait que les grands médias, notamment le service public, n'attendent que l'occasion de le fusiller, et de préférence dans le dos. Or pour l'heure, le Président de la Confédération semble bien parti pour être un président surprenant et populaire, loin de la déprimante grisaille de ses prédécesseurs, ce qui ne fait qu'attiser l'agressivité à son endroit.

À l'occasion de ses voe;ux de Nouvel An en français approximatif, on avait déjà tenté de monter un scandale, mais l'opération avait fait long feu: les gens ont trouvé cela plutôt touchant! Son discours au Forum de Davos, qui présentait une image positive de la Suisse, et mieux encore, une Suisse fière d'être ce qu'elle est, a agacé les gardiens de la pensée dominante: comme on était loin de cette Suisse qui, selon eux, devrait s'excuser d'exister, d'être prospère, d'être indépendante. Là aussi, Maurer a marqué des points de popularité.

Nouvelle tentative de déstabilisation dimanche soir: dans son 19:30, la RTS a profité de la Journée en souvenir des victimes de l'Holocauste pour parler, non pas de la journée en elle-même, mais des prétendues omissions du président dans son discours. Ueli Maurer a mis en avant l'engagement de la Suisse à l'époque, devenue “un refuge pour de nombreuses personnes menacées et traquées” - ce qui est parfaitement conforme à la vérité historique.

Il n'en fallait pas davantage pour que la RTS consacre l'essentiel de la séquence aux “oublis scandaleux” d'Ueli Maurer, comme si ladite séquence n'avait été programmée que pour pouvoir l'attaquer. En effet, les médias s'intéressent rarement aux manifestations commémoratives, mais en l'occurrence, c'était une belle occasion de descendre le président UDC. Les journalistes de la RTS sont donc, comme d'habitude, allés consulter leur mentor, l'historien d'extrême-gauche Hans-Ulrich Jost, qui a dénoncé “un scandale”, à l'unisson avec, paraît-il, “d'autres historiens”, dont on ne connaîtra pas le nom, hélas!

Jost a, comme de coutume, dit tout le mal qu'il fallait penser des autorités suisses de l'époque - on est tellement plus intelligent trois quarts de siècle après les événements. Ueli Maurer aurait-il donc dû refaire toute l'histoire de la Suisse pendant la Deuxième Guerre mondiale? Ce n'était évidemment pas le but d'un tel discours.

Mais qu'importe, tant cela est petit et mesquin. Malgré les pièges et les chausse-trappes, Ueli Maurer fera probablement un parcours sans faute, de manière très personnelle et inattendue. Mais surtout, et c'est là l'essentiel, il sera un président de rupture: celle qui rendra aux Suisses la fierté d'être ce qu'ils sont, celle qui les débarrassera du fardeau de culpabilité et de honte dont on les chargés pendant des années, celle enfin qui osera s'opposer de front à la tyrannie du politiquement correct auquel, jusqu'ici, nos présidents se sont hélas soumis.
 
 
 
 
 
Actualité en format PDF
 
 







 

CLIP DE CAMPAGNE D'OSKAR FREYSINGER
http://www.youtube.com/watch?v=BgADNGc0L_Q






Réaction de Kevin Pellouchoud au débat Canal 9 Varone-Freysinger

Mes amis,

 

 

Je me permets de m’exprimer ici à propos du spectacle inadmissible que la gauche valaisanne nous a offert ce soir sur la télévision régionale Canal 9 !

L’attitude de M. Ecoeur est une honte pour notre démocratie et une insulte inexcusable envers les citoyens valaisans qui soutiennent l’UDC dans son combat.

Osez faire des comparaisons avec des éléments du nazisme et traiter des citoyens responsables d’extrémistes par pur plaisir sadique, est tout simplement malhonnête !

Je connais des amis de la gauche valaisanne bien plus respectueux de la nature humaine et fort heureusement ils ne sont pas tous comme cet individu qui mérite notre mépris le plus total !

Une gauche aussi méprisante n’a pas sa place dans un exécutif cantonal et j’appelle ici les militants de la droite, du centre et des autres formations politiques respectueuses de la dignité humaine à soutenir M. Freysinger !

N’hésitez pas à publier ce message sur votre mur facebook en signe de sympathie à M. Freysinger qui ne mérite en aucun cas des propos aussi déplacés !

 

Orsières, le 17 janvier 2013





 




DECOUVREZ NOS CANDIDATS A LA DEPUTATION ET A LA SUPPLEANCE TOUT AU LONG DE CETTE RUBRIQUE!!!!!

OLAF MARCLAY d'Orsières



Chers(es) amis(es),

 


 

Chers(es) amis(es),

 

C'est en constatant il y a peu l'engagement de beaucoup de nos jeunes, au sein de divers partis, que la décision est prise, pour moi d'un engagement public au service de la communauté.


Dès lors, quel meilleur parti que l'UDC pour défendre mes valeurs ainsi que celles de beaucoup d'entre vous.


Je suis père de trois enfants et force m'est d'admettre que l'avenir que nous leur dessinons est largement plus teinté de noir que de rose.

NOUS Suisses, NOUS Valaisans et NOUS Entremontants avons le privilège de vivre dans une région de valeurs, de traditions et de respect, d’une richesse culturelle immense et d’une ouverture indéniable.

 

NOUS devons préserver pour nos générations à venir l’héritage de nos aïeux, afin que nous puissions tous  vivre dans l'harmonie que chacun mérite.


Par ce mot, j'officialise ma candidature à l'élection au Grand Conseil Valaisan de mars 2013 et je m'engage dès à présent à défendre vos idées, votre sécurité, votre pays.


Pour la Suisse, avec la Suisse !!
Merci de votre soutien, et votez pour moi !!!


OLAF

 

 

 

 

 

 

 






JEAN-BERNARD MAY de Bagnes

Clip:

http://youtu.be/8ITz6k7d1ks



        

 

Ma candidature au Grand Conseil Valaisan avec l'UDC Valais & Bagnes!

Chères amies, chers amis,

Voici mon slogan et en quelques mots mes motivations :
LE VALAIS PAR,...POUR,...AVEC LES VALAISANS !!!

Un temps de réflexion, plusieurs rencontres et me voici candidat à la députation au Grand Conseil Valaisan sous la bannière de l'UDC...Pourquoi ce choix? Pourquoi pas les autres? Pourquoi eux?

Mes convictions personnelles ne s'arrêtent pas simplement sur le fait que l'UDC a démontré lors des élections Communales 2012, sa capacité à présenter des candidats ou candidates de valeur avec des personnalités indépendantes, fortes qui sauront animer par leurs qualités, la politique économique de leur Commune avec leur sens de la démocratie, de la justice et de la transparence.

Ces candidats (tes) m'ont prouvé qu'il ne suffit pas de vouloir...mais également d'y croire : croire aux idéologies partagées, croire aux défis qui les attendent, croire en leur capacités intelectuelles, croire à leur sens de l'analyse, croire en leur volonté de partager une réussite commune, croire que pour le bien des concitoyens(nes) qui les ont élus brillament, qu'il est possible de partager une autre couleur politique, tout en faisant avancer les intérêts publics avant leurs intérêts personnels!!

C'est pour cela, c'est pour cette jeunesse combative, POUR CE PARTI, pour ces idées de droiture, d'ouverture que je me présente à ces élections Cantonales!

J'ai déjà oeuvré pendant 3 législatives au sein de cette magnifique Commune de Bagnes, j'y ai apporté mes idées, mes convictions, mon dynamisme...Mais aujourd'hui, je désirerais partager mes connaissances, apporter mon expérience en tant que chef d'entreprises à ce parti qui ose entrprendre! Confronté comme nous tous à ce ralentissement de l'économie. à cette incertitude d'établir, de prévoir, de connaître ce que nous réservera l'avenir proche...j'aimerais par mon entregent, par jovilaité, mon sérieux, mon engagement politique, chercher des solutions et avec le groupe UDC pour que la MARQUE VALAIS se démarque par sa diversité!

A travers ma députation, j'aimerais donner la parole aux Valaisans pour défendre le valais, ses Districts, ses Communes, la pluralité de ses belles vallées, ses héritiers et se habitants.

Je suis quelqu'un de foncièrement optimiste, les sociétés, les services multiples développés dans les domaines du tourisme et du transport que je...nous avons développé avec mon épouse Fabienne, le prouvent. A la recherche de nouveauté, d'idées novatrices, nous avons élargi nos horizons aux affaires outre-Atlantiqu, partageant nos convictions avec nos amis québécois!

Comme disait un de mes grands amis de la belle Province et associé décédé : "Vous avez l'altitude, nous, nous avons la vastitude !" Chaque pays, chaque contrée a ses atouts. Les produits du terroir valaisan sont variés et ambassadeurs de notre savoir-faire, ils savent rendre les papilles heureuses! Notre culture, nos traditions sont appréciées par les Valaisans et nos nombreux hôtes. Le savoir de nos entreprises régionales a démontré leur sérieux. Cet atout est une richesse que nous devons renforcer avec des aides ciblées afin que les marchés de proximité perdurent et que nous restions attentifs aux marchés émergeants adin de se positionner en force pour nos PME.

Ceci est également valable dans le domaine touristique, pour tous nos hôtes qui partagent notre quotidien, à nous de leur donner l'envie de revenir dévaler nos pentes de ski, gravir nos montagnes ou encore flirter avec la douceur de nos saveurs...et de nos traditions.

Chères amies, chers amis, cette candidature au GRD Conseil, sans votre soutien, sans vos bons conseils, sans votre appui, ne pourra se faire...tous les candidats et candidates ont besoin de vos potes pour élaborer un plan politique pour les 4 années à venir!!

LE VALAIS VU PAR VOTRE CANDIDAT...POUR TOUS LES VALAISANS!!
JB May Candidat UDC Valais
Bagnes & Verbier.



KEVIN PELLOUCHOUD d'Orsières




Chers Amis,
J'annonce officiellement ma candidature à l'élection à la suppléance du Grand Conseil en mars 2013. Mon expérience politique et mes convictions me poussent à me lancer dans cette course plus que déterminante pour le futur de mon parti en Entremont.
Après 4 ans de présidence à la tête du District, je pense être prêt pour ce défi.
J'espère que vous serez nombreux à me soutenir et que le comité m'accordera son soutien une fois de plus.
Je me lance dans ce combat pour défendre les valeurs chrétiennes, la paysannerie et la famille traditionnelle. Je me battrai également pour le maintien de notre neutralité et de notre indépendance face à l'Union Européenne. Nous désirons rester maîtres de notre destin helvétique, sans nous plier aux exigences qui nous sont imposées. Une de mes priorités politiques sera de renforcer le soutien à nos EMS afin d'assurer à nos concitoyens un service de qualité.
Kevin Pellouchoud
Président UDC Entremont.
 




FRED THIEBAUD de Vollèges (manque photo)







ANDREE-NOELLE FILLIEZ de Bagnes

Clip :
http://youtu.be/SqaTUhYYvwU




Avec l’hospitalité des valaisans, la richesse de notre patrimoine, la compétence des institutions touristiques, j’ai confiance dans le tourisme de demain en Valais.
Nos points positifs : la réputation de l’hospitalité valaisanne, la beauté des paysages, la richesse de notre patrimoine naturel, de notre patrimoine bâti. Je pense en particulier aux bisses et serai la première à soutenir Oscar Freysinger, dans ses démarches pour les faire inscrire au patrimoine mondial de l’UNESCO.  Je pense également à la faune, la flore et l’agriculture, et si la plaine est bien entretenue par des cultures maraîchères, des vignes et de l’arboriculture, en montagne, ce sont les paysans avec leurs vaches et leurs moutons qui entretiennent le décor.
Mettons en valeur notre richesse.
L’agritourisme prouve la bonne collaboration entre le tourisme et l’agriculture. Nous avons la corbeille d’Entremont dans notre district, et dans la raclette et la fondue se retrouvent toutes les cartes de noblesse de notre fromage de Bagnes.
Nos points à renforcer : la fierté des Valaisans fait penser que nous sommes les meilleurs.  Il y a un savoir faire dans le tourisme. L’accueil et le rapport qualité prix deviennent primordiaux aujourd’hui, l’hôtellerie, la parahôtellerie et la restauration doivent être à disposition de toutes les formes de tourisme, du plus modeste touriste au plus exigeant,  chacun doit trouver son bonheur et son désir de revenir.
Dans l’Entremont, nous avons un choix magnifique de villages et de stations pour ces différents touristes.  Nous devons également pouvoir demander de l’aide si nécessaire, nos banques doivent répondre présentes à nos appels pour développer ou restaurer notre parc hôtelier ou pour tout établissement public. Et  que l’état arrête de nous imposer de nouvelles charges.
Et si je suis toujours restée à l’écoute de la population locale en tant que conseillère générale, je continuerai à proposer ses souhaits et projets à Sion. Si je suis élue, j’écarterai tout conflit d’intérêt et toute vision européenne qui ne seraient que mirages.
Malgré toutes les menaces sur le Valais, dont la loi Weber et les suivantes qui se profilent, sachons nous tenir les coudes. Nous avons tous de la famille ou des amis valaisans hors canton, le résultat des prochaines votations fédérales dépend des autres cantons. Essayons de les convaincre avec tous les moyens de communication actuelle.
Nous avons un Oscar Freysinger qui sait très bien nous promouvoir à Berne, il a également toutes les cartes en main pour travailler à l’Etat du valais…..
Merci à tous pour votre soutien en votant la liste UDC le 3 mars
Andrée-Noëlle 1 février 2013







JEAN-HENRI FILLIEZ de Bagnes





Chers amis et amies,

Je me propose comme candidat pour poursuivre
mon travail au sein de la communauté bagnarde et entremontante.
 Mes motivations sont les suivantes :
- Le maintien d'une agriculture forte et durable.
- Je propose une réflexion de changement du tourisme de masse en un tourisme doux avec des lits et des chalets plus occupés. L'agritourisme pourrait être un élément de solution.
- Je soutiens le maintien d'une économie entremontante forte malgré les futures lois étatiques qui pèsent sur la communauté valaisanne.
- De plus, le dynamisme de la société, de la jeunesse entremontante et des diverses sociétés sportives et culturelles, sont le moteur de ma candidature.




ANGELINE FARQUET de Bagnes













FREDERIC RAUSIS d'Orsières











DIDIER GIOVANOLA de Sembrancher









ADRIEN DARBELLAY d'Orsières










UN PEU D'HUMOUR








MERCI MONSIEUR DECAILLET!!!!!!!!



Conspuer Ueli Maurer : quel courage !

 

Chronique publiée dans le Nouvelliste - Vendredi 07.12.12


 
« Demi-président » : le titre, sur la une, hier, d’un quotidien romand, suivi d’une double page de dénigrement total, est franchement indigne de la presse de ce pays. On peut penser ce qu’on veut d’Ueli Maurer, de son parti, de ses idées, on ne traite pas comme cela, avant même qu’il ait pu administrer la moindre preuve de sa stature dans la fonction, le nouveau président de la Confédération. Au-delà de cette titraille nauséabonde, il vaut la peine de s’interroger sur la manière dont la plupart de nos braves médias romands s’époumonent à conspuer un homme qu’ils ne connaissent manifestement pas. Avec quel mépris. Avec quelle hargne. Avec quelle morgue urbaine face au paysan de l’arrière-pays zurichois. Avec quel dédain, juste parce qu’il est UDC, défend l’armée, ne correspond pas aux normes de civilité de nos cocktails mondains.
 


Il est de bon ton, chez nos fines plumes, de considérer Ueli Maurer comme un parfait demeuré. C’est très mal le connaître. Peut-être n’est-il, en effet, pas le plus adéquat pour une conversation de snobinards éthérés sur les ultimes tendances de l’art contemporain, version Moritz (vous savez, celui qui était toujours fatigué), dans les galeries branchées de Zurich. Mais tentez une fois de parler avec lui du pays. Le pays profond ! Celui de nos terres et de nos montagnes, ceux qui s’y accrochent pour survivre, en harmonie croissante avec le respect de la nature, nous offrent à longueur d’année des produits de terroir, de qualité, appréciés dans toutes les contrées qui nous entourent. Parlez avec Maurer de l’émotion de cette appartenance, l’amour des plantes et de la faune, celui d’un paysage. Cette Suisse-là existe, cet arrière-pays sans lequel nous ne serions rien, lui, il le comprend. Avec beaucoup d’intelligence et de finesse.
 


Seulement voilà, il est UDC. Oh, pas de la branche présentable, celle des Ogi ou des Samuel Schmid, ni Canal trahison, comme Mme EWS, aujourd’hui PBD (son fan's club perso), mais un bon vieil UDC blocherien, ligne dure, Zurich, de surcroît l’homme qui a le plus fait progresser le parti lorsqu’il était président ! Bref, le parfait pendable. Le gibet de potence idéal pour toute la Sainte Cléricature de notre presse, celle qui a mieux compris que les citoyens ce qui convient au pays, ce qui lui est nuisible, ce qui est convenable, ce qui est condamnable. Ils écrivent comme des papes, lorsqu’il s’agit de mettre à l’index. Certains d’entre eux ne savent faire que cela.


 
Le pays, pourtant, pourrait bien avoir besoin de ce président-là. Un homme simple et aimable. Un Suisse, parmi les Suisses. Il s’intéresse à l’intérieur du pays, n’ira pas trop se pavaner à l’étranger. Et alors ! Et si, justement, le pays profond, malmené de toutes parts, avait besoin, ces temps, qu’on lui parle de lui ? De son petit miracle d’équilibre et de fragilité, au milieu des tourmentes. Bienvenue, M. Maurer.


 
Pascal Décaillet

———————————————————————

 

LES FRANCAIS PARLENT DE NOUS....!!!   :-()  :-()






 




     

 





GRAND CONSEIL :   C'EST PARTI !!!!!!!!!!!



 

élections cantonales - Entremont

L'UDC entre dans la course

 

Jean-Bernard May, Kevin Pellouchoud et Frédéric Rausis défendront les couleurs UDC aux prochaines élections cantonales. drJean-Bernard May, Kevin Pellouchoud et Frédéric Rausis défendront les couleurs UDC aux prochaines élections cantonales. dr
Disminuye letraAumenta letraImprimir
La section entremontante de l'Union démocratique du centre se lance pour la première fois dans la course à la députation. «Nous présentons une liste ambitieuse à six candidats à la députation et quatre à la suppléance», précise le président Kevin Pellouchoud, «on veut offrir une alternative aux partis traditionnels présents dans le district depuis trop longtemps. Notre objectif est clair et simple: décrocher un siège.»

Côté députés, une candidate et cinq candidats se présentent sur la liste: Madame Andrée-Noëlle Filliez, présidente de l'UDC Bagnes, l'entrepreneur bagnard Jean-Bernard May, Frédéric Rausis, agriculteur et membre fondateur de l'UDC Sembrancher, le Docteur Thiébaud de Vollèges, Olaf Marclay d'Orsières, ainsi que Jean-Henti Filliez, agriculteur de Bagnes. 

Côté suppléants, les couleurs agrariennes seront portées par Angéline Farquet d'Orsières, Didier Giovanola de Sembrancher,d'Adrien Darbellay d'Orsières et par le président de district, Kevin Pellouchoud, déjà candidat au Conseil National en octobre 2011 et vice-président des Jeunes UDCVR.  Ce dernier compte bien peser de tout son poids pour aider les siens à obtenir un siège.
 «Nos priorités? La défense des valeurs chrétiennes, des intérêts paysans et la mise en place d'un système de santé efficace dans l'Entremont. Le PDC et le PLR ont eu plus de 100 ans pour faire leurs preuves, le temps est venu de changer.» oh/c















ELECTIONS AU CONSEIL COMMUNAL ET GENERAL DE BAGNES 2012

L'UDC ENTREMONT félicite chaleureusement ses nouveaux élus (voir agenda) aux conseils communal et général de Bagnes.
Un mois après un grand succès par le maintien de notre siège à l'exécutif, voici que nous perçons au législatif en passant de 3 à 5 sièges. Ce succès est le fruit d'une campagne exemplaire de la part de tous nos candidats.
Merci au peuple bagnard de nous avoir offert sa confiance une fois de plus. Chacun désormais aura a coeur de faire son maximun pour améliorer la vie de nos concitoyens et contribuer au développement harmonieux de cette commune.
 N'oubliez pas que ce succès doit nous porter aux élections cantonales de mars 2013.
Cette échéance capitale nous tient à coeur et je compte sur chacun d'entre nous pour pousser l'UDC Entremont vers le succès. La lutte sera dure, mais une fois de plus, nous mettrons notre coeur et nos convictions dans la bataille.
vive l'UDC, vive le Valais et vive l'Entremont !

                                                
 Président UDC Entremont :  Kevin Pellouchoud









Interview d'Oskar FREYSINGER, résumant parfaitement la situation actuelle!!!
A voir, à écouter, à méditer... !!!
@

http://ripostelaique.com/avec-hollande-la-france-sera-foutue-un-peu-plus-vite-par-oskar-freysinger.html#.UGq_wMtzZ3Y.facebook



 






Orsières, le 27 septembre 2012

 

 

 

L’Europe, un navire sans avenir !!

Les chiffres de la zone Euro sont accablants, la Grèce et son taux de chômage à 24% et l’Espagne avec son taux de chômage de 25% ne sont que l’infime partie d’un  échec tant financier que politique. Il y a 20 ans, certains d’entre vous y croyaient, certains d’entre vous en rêvaient et tous les partis vous soutenaient !

Tous ? Non car un parti d’irréductibles helvètes avait combattu seul face aux troupes de l’empire étatique. De cette lutte un NON du bout des lèvres sorti des urnes au soir du 6 décembre 1992, les chemins de la Suisse et de l’Europe allaient se séparer là. Tout n’aurait été qu’anecdotique si l’Europe n’était pas en train de sombrer dans une crise sans précédent.

 Aujourd’hui le peuple allemand va devoir payer la paresse et la fainéantise de gouvernement dépensier comme, l’Espagne, l’Italie et demain sans doute la France !

« Et la Suisse dans tout ça ?» me direz-vous, et je vous répondrai que la Suisse respire et peut remercier les citoyens ayant voté NON en 1992 et surtout remercier M. Blocher et l’UDC pour leur lutte contre l’UE. Aujourd’hui le taux de chômage dans notre pays se situe à 2,8% soit presque dix fois moins que l’Espagne, nos infrastructures sont bonnes, nos universités parmi les meilleures d’Europe et nos citoyens les plus travailleurs et efficaces d’Europe !

Tout cela nous le devons à nous et uniquement à nous, personne ne nous a aidé. Alors chers citoyens lorsqu’on vous dira que sans l’Europe la Suisse est morte, qu’on est obligé de signer tel ou tel traité ou que nous devons nous soumettre au droit international, répondez sans hésitation : «Mon pays m’appartiens et jamais il ne se soumettra, jamais ! »

NON à l’Europe et OUI à la dignité, l’indépendance et la neutralité de notre Suisse ! 






UDC BAGNES :   COMMUNALES  2012                    Blason de Bagnes
 

                         

                              Yves BRUCHEZ


Bravo à Yves Bruchez qui a été reconduit dans ses fonctions comme Conseiller Communal à Bagnes!!!

                                                                            
                        
                           

  
 
 





 

Darbellay la grande imposture !
M. Darbellay se présente une fois de plus en grand défenseur de la paysannerie helvétique ! Mensonge et fouthèse que cela ! Souvenez-vous amis paysans et défenseurs de la terre que ce même Monsieur hurlait haut et fort combien les accords de libre-échange étaient merveilleux et combien le Cassis de Dijon offriraient à la Suisse une vitrine exceptionnelle pour nos agriculteurs. Résultat des courses ? Aujourd’hui des produits étrangers arrivent en masse sur le marché suisse et à des prix outrageusement bas. Les produits suisses ne pouvant rivaliser, ils doivent baisser aussi leurs prix et qui trinquent dans ce cas-là ? Les paysans une fois de plus ! Après le prix du lait, voici que les denrées alimentaires coulent les travailleurs de la terre ! C’est inadmissible et scandaleux ! Chers citoyens réveillez-vous, on vous manipule honteusement et lâchement ! Votez pour le parti de la terre et de la paysannerie, votez pour les agrariens, votez UDC !!

 
 



 

Juin 2012

 NON à l’adoption par des couples homosexuels

A l’occasion de l’assemblée des délégués des Jeunes UDC Suisse samedi dernier à Bex, les Jeunes UDC valaisans ont enregistré une victoire pour eux, mais surtout pour notre pays. En effet, suite à une interpellation de Kevin Pellouchoud et Ilan Garcia, vice-président et président des jeunes UDCVR, l’assemblée a d’ores et déjà décidé de lancer un référendum contre l’adoption par des couples homosexuels si celle-ci venait à être acceptée par le Parlement fédéral.

Pris par l’assemblée contre l’avis du comité directeur, cette décision doit beaucoup à l’engagement de nos deux représentants.

Ce succès est l’occasion, pour les Jeunes UDCVR, de rappeler leur engagement en faveur de la famille traditionnelle, mais aussi de faire la démonstration de leur courage et de la solidité de leurs convictions.

Par là, dans ce débat particulier, nous montrons la voie, aussi à nos aînés, dans la défense de notre société et de ses valeurs fondatrices.

Kevin Pellouchoud

Voir le débat :
http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/debat/06-06-2012/homoparentalite-l-adoption-bientot-en-suisse.html

                                                                          

  

Message du 1er Août 2012

 

Honneur et fidélité

 

Ces mots du Général Guisan raisonnent encore dans ma tête au quotidien, mais qui s’en souvient encore de nos jours ? Celui qui avait réuni la fine fleur de l’armée suisse au Grütli pour lui rappeler le prix de la liberté sombre aujourd’hui dans l’oubli. Cet homme savait l’importance de notre pays et le joyau de son histoire, il puisait son courage et insufflait à nos troupes les valeurs de nos ancêtres.

 

Notre jeunesse ne connaît plus notre histoire et nos symboles, elle ne connaît plus ce prix de la liberté. Comment aimer la démocratie, si l’on ne sait pas d’où elle vient ? Nos ancêtres se sont battus contre l’immense empire autrichien, contre l’injustice et la dictature. Ils étaient mus par le courage, l’amour, le goût du sacrifice et l’honneur. Ceux qui ont laissé leur sang sur les champs de Morgarten ou de Sempach sont-ils morts pour rien ? Nous abandonnons bien trop facilement nos combats face à l’UE et cela est inacceptable.

 

Qu’avons-nous aujourd’hui entre nos mains, pauvres héritiers que nous sommes, face à une nouvelle dictature ? Qu’avons-nous face à la toute puissante Europe, injuste et autoritaire, qui nous impose ses lois, vole notre argent et bafoue notre culture ? Rien mes amis, nous n’avons plus rien ! Nous n’avons plus ni foi, ni courage, ni amour et encore moins d’honneur ! Souvenez-vous de ces mots précieux que notre hymne nationale renferme et battez-vous pour votre pays !

 

« Garde la foi des aïeux, Vis comme eux!

Sur l'autel de la patrie

Mets tes biens, ton cœur, ta vie! »

 

Le patriotisme et la fierté ne sont pas des valeurs à mettre au rebus, ce sont des piliers de notre démocratie. Il ne faut pas avoir peur de se revendiquer amoureux de son pays même si l’idéologie gauchisante et les médias vous taxeront d’extrémiste, de nationaliste ou encore d’autres mots bien plus durs que la décence m’empêche de nommer ici.  Nous sommes chez nous, sur la terre de nos ancêtres et c’est notre droit et même notre devoir de respecter le travail ne nos parents et de nos grands-parents. Ils ont façonné ce pays en construisant nos barrages, labourant nos champs, bâtissant nos écoles et chaque pierre de ce pays porte encore le nom d’un de nos parents. Respectons donc l’histoire de ce pays et les gens qui l’ont construit, du paysan helvétique à l’ouvrier italien qui creusa la montagne ! Vivons en paix mais gardons notre pays entre nos mains, la lutte la plus précieuse, le combat le plus noble c’est bien celui de la LIBERTE !

 

 

Mes chers compatriotes, je vous souhaite une excellente fête nationale !

 

Président UDC Entremont

Pellouchoud Kevin


                                                                                              

 

 








 Orsières, le 31.03.2012

 



Réunis en assemblée à La Douay, Commune d’Orsières, les quelques soixante membres de l’UDC Entremont présents ont confirmé le comité déjà en place depuis 2 ans. Ainsi le président actuel, Kevin Pellouchoud, continuera de mener ses troupes avec l’aide de Claude Huguenin et Nathan Taramarcaz, ses vice-présidents. Sous le regard d’une assemblée jeune et d’une relève prometteuse, Kevin Pellouchoud a fait l’éloge des valeurs démocratiques et de la liberté, arguant que les citoyens suisses ne se soumettraient jamais ni à l’Europe ni a aucune autre organisation ou Etat. « La Suisse est un pays, mais c’est avant tout un peuple, fier et travailleur, qui écrit son histoire et qui a son destin entre ses mains. »

Cette assemblée a aussi été l’occasion pour Yvan Perrin, Conseiller national, d’adresser ses adieux aux membres valaisans, lui qui quittera ses fonctions de vice-président de l’UDC Suisse au début du mois de mai. Dans un discours fort et passionné, il a rappelé à quel point la gauche manipulait les médias et à quel point une jeunesse forte était nécessaire pour défendre la Suisse. Céline Amaudruz, Conseillère nationale et Présidente de l’UDC Genève, également présente, a fortement critiqué la politique en matière d’asile et de renvois des criminels. Elle a aussi apporté son soutien à l’UDC Entremont soulignant l’importance de l’engagement des jeunes en politique

UDC Entremont
 

 



Sembrancher, le 4 mars 2012

COMMUNIQUE DE PRESSE

Réunis en assemblée dans le village d’Orsières, l’UDC Entremont a fondé sa 3ème section communale. Devant une assemblée d’une quinzaine de personnes, les membres ont mis à la tête de cette nouvelle section le jeune Kevin Pellouchoud, également président de district. Elu à l’unanimité et largement applaudit il sera épaulé par sa vice-présidente Angéline Farquet, sa secrétaire Camille Darbellay et sa caissière Anne Gachoud. Le comité ainsi mis en place est ambitieux et annonce  d’ores et déjà la volonté de développer la section dans la commune afin d’en faire la troisième force politique. Forte d’une vingtaine de membres la toute jeune section compte bien prendre les préoccupations des citoyens d’Orsières à bras le corps et intervenir régulièrement dans la politique communale.

Outre le programme traditionnel de l’UDC, la section orseraine veillera à centrer ses activités sur l’agriculture, le sport, la culture et la défense des valeurs chrétiennes. Tous les moyens démocratiques à disposition seront utilisés pour défendre le peuple et la classe moyenne.

 

 

L’assemblée s’est conclue par un apéritif convivial et chaleureux.

 

Pour l’UDC Orsières :

Pellouchoud Kevin




Communiqué des jeunes UDC VR :

A la suite de la place laissée vacante par le départ à la Vice-présidence romande des Jeunes UDC suisse de Monsieur Kévin Grangier, nous tenons à vous informer de la candidature à sa succession de Monsieur Kevin Pellouchoud.

Jeune homme de 21 ans, originaire et habitant de la commune d’Orsières. Il préside d’une main de maître le district d’Entremont depuis 2008.

Dévoué et digne de confiance, maîtrisant l’allemand et défendant les valeurs alpines, ce jeune homme prendra à bras le corps le parti des régions de montagnes et périphériques. C’est pourquoi le comité des Jeunes UDC du Valais Romand et du Haut-Valais, à l’unanimité, vous propose sa candidature.

 


Sembrancher, le 06.10.2011
 
 
Pardonnez-leur, ils savent ce qu’ils font !!
Cette petite phrase légèrement modifiée et tirée de la Bible a soudain résonné dans ma tête,  lorsque j’ai ouvert mon journal ce matin.
En effet, je découvrais avec stupeur, que le Conseil National avait accepté la réforme du nom de famille. Passée la surprise de cette nouvelle, je me suis attardé sur le résultat du vote et quel ne fût pas mon étonnement en voyant que, seule l’UDC et quelques rares élus d’autres partis, avaient contré cette réforme absurde.
Pourtant depuis quelques mois je vois fleurir sur le bord des routes des slogans comme «  Aidez les familles » ou encore «  Non à la pénalisation du mariage » illustrant la campagne du PDC pour les élections fédérales.
Serait-ce encore un délire électoraliste du parti centriste de M. Darbellay ?
Tout porte à le croire !
En effet,  une fois de plus le PDC ne joint pas l’acte à la parole, une fois de plus ce parti se moque du citoyen !
Détruire le nom de famille n’est pas seulement un banal acte législatif,  c’est aussi et surtout la destruction de l’identité et l’unité même de la famille. Sous prétexte d’une pseudo égalité des sexes la classe politique foule aux pieds l’institution de la famille pour la priver de tout son sens et ses valeurs !
La famille a besoin d’être soutenue et ce n’est pas de cette manière, Mesdames et Messieurs les égalitaires et féministes de tous bords, que vous sauverez notre société.
J’invite donc les pseudos défenseurs des valeurs familiales et tous les rigolos qui siègent à Berne, à laisser tranquilles les familles au lieu de tout détruire sans raison et sans pitié.
 
Chères familles, pardonnez-leur, ils savent ce qu’ils font !!

 

Orsières, le 31.07.2011


 Mesdames, Messieurs,

Chers Concitoyens, chers concitoyennes,
 

Notre merveilleux pays souffle aujourd’hui ses 720 bougies. Que de chemin parcouru depuis ce début d’août 1291 où tout a commencé. Simples paysans désireux de défendre leurs intérêts les Helvètes faisaient le serment de s’apporter une aide mutuelle et de pousser l’oppresseur autrichien hors du pays. Après des guerres sanglantes et des victoires légendaires à Sempach et Morgarten, les Confédérés nous ont laissé une terre riche d’histoire et de culture, mais surtout un pays sain où règne en maître la démocratie. Cette démocratie qu’aujourd’hui l’Europe entière nous envie, ce peuple souverain qui fait rêver tous les peuples oppressés et démunis. Selon les principes du christianisme (fraternité, respect, tolérance…), nos ancêtres ont érigés pierre après pierre un Etat fort qu’ils avaient voulu chrétien en rédigeant le pacte fédéral.

Aujourd’hui on tente trop souvent d’effacer ce passé glorieux dans nos livres d’histoire, c’est regrettable de priver notre jeunesse d’un sentiment national fort. La Suisse est riche et pas seulement financièrement parlant, il nous faut oser mettre en valeur un patrimoine merveilleux comme nos groupes folkloriques de danse, de chant, de jodle, de lanceurs de drapeaux, de joueurs de cor des Alpes et bien plus encore. Le multiculturalisme passe aussi par la découverte de notre patrimoine national, respecter l’autre c’est avant tout se respecter !

Exception au milieu de l’Europe notre Suisse a besoin de chacun d’entre nous pour fonctionner et pour aller de l’avant. Ne sous-estimez pas le pouvoir d’un simple bulletin de vote, c’est le symbole même de la liberté que de pouvoir décider ! En ce 1er août j’appelle tous les citoyens de ce si beau pays à prendre leur responsabilité et à s’engager corps et âme pour le bien de notre mère patrie. Il faut parfois sacrifier notre confort personnel pour permettre aux générations suivantes de connaître à leur tour les joies de la liberté.

Enfin que l’esprit de nos courageux ancêtres ne vous abandonne jamais quand les difficultés vous accablent. Je vous souhaite une belle fête nationale pleine de joie et d’amour.

Vive la Suisse, et que Dieu la bénisse.


 

Président UDC Entremont

Pellouchoud Kevin

 



Orsières, le 10.06.2011


 

Le vrai visage du centre

Après une décision historique concernant le nucléaire, le conseil national devait se prononcer sur divers motions concernant nos rapports avec l’UE. A cette occasion, l’UDC a réclamé le retrait immédiat de la demande d’adhésion à l’UE déposée en 1992 et trainant toujours dans les tiroirs de l’administration bruxelloise. Largement refusée par le conseil national, la gauche et le PDC en tête, cette requête a une fois de plus montré que nos autorités sont toujours désireuses d’adhérer à l’Europe. Ce fût aussi l’occasion pour le PDC de montrer son vrai visage. En effet ce dernier, par le biais de son président clamait il y a encore peu de temps qu’il s’opposait l’adhésion de notre pays à l’UE. Voici donc encore un mensonge à mettre à l’actif du parti prétendument chrétien. De plus lors de cette session le PDC a réclamé le refus de tout accord agricole avec l’UE alors qu’il y a moins d’une année ce parti en était le plus fervent partisan ! L’opportunisme politique ne doit pas prétériter le peuple ! Citoyens suisses, réveillez-vous ! Sauvons notre démocratie, notre indépendance et nos libertés ! Pour se faire une seule solution : votez UDC !

 


Orsières, le 02.06.2011

Centrales nucléaires

La décision du conseil fédéral d’arrêter toutes les centrales d’ici à 2034 est autant courageuse qu’irréfléchie. En effet alors que le besoin énergétique est toujours plus important et qu’une pénurie nous guette, notre exécutif prive la Suisse d’une énergie propre et compétitive. Rappelons que l’énergie nucléaire représente 40% de la production nationale d’électricité, comment donc combler ces 40% d’ici 20 ans ? C’est tout simplement impossible car les énergies renouvelables ne sont pas encore assez efficaces pour produire une telle quantité d’énergie. De plus la construction probable de centrales à gaz pour remplacer le nucléaire ne fera qu’augmenter les rejets de CO2 menaçant ainsi les plans écologiques demandés par ce même conseil fédéral. Dernière option évoquée : le renforcement de la part de l’hydraulique dans la production d’énergie. L’idée semble parfaite en tous points : les barrages ne polluent pas et ils utilisent l’énergie naturelle de l’eau. C’est d’ailleurs ce dernier point qui apporte une ombre au tableau et pas des moindre : que ferons-nous quand le réchauffement climatique aura réduit à néant nos glaciers et nos réserves d’eau ? Voyez chers amis comme la situation est complexe et même si l’on n’est pas partisan du nucléaire, il faut bien admettre que cette énergie ne peut pas être totalement abandonnée, du moins pas dans un avenir aussi proche que 2034. N’ayant pas de solution miracle l’UDC Entremont recommande de poursuivre avec le nucléaire tout en réduisant de manière constante sa part afin d’atteindre 20%. Dans le même temps il faut développer d’autres énergies crédibles et rentables et réduire les dépenses énergétiques.

 



Orsières, le 08.05.2011

 

Lara-clée?

Après avoir refusé les crucifix dans nos classes et après avoir cautionné l’avortement, voici que le PDC nous offre une nouvelle pirouette électorale. En effet, on apprenait il y a peu que le nouvel emblème du parti était une majestueuse vache de la race d’Hérens joliment prénommée Lara. Visiblement on a de l‘humour au PDC, car pour un parti qui fait tout pour détrousser les paysans et ruiner l’agriculture helvétique, une vache comme emblème, n’est-ce pas merveilleux ? Rappelons que c’est à cause du PDC que l’accord communément appelé Cassis de Dijon est aujourd’hui en vigueur. C’est aussi à cause de ce même PDC que nous nous dirigeons vers des accords de libre échange agricole avec l’UE et cela signifiera des pertes colossales pour nos paysans.

Peut-être que cet automne, les Valaisans ne seront pas dupe et qu'ils le feront savoir dans les urnes. Après Lara Clette et Lara la reine, serait-ce enfin le tour de.. Lara Clée ?
 


Orsières, le 16.03.2011

Le PDC scandaleux !!!

Honte aux démocrates chrétiens, d'ailleurs ôtez-moi ce mot qui n'a plus de sens pour un parti aussi désireux de détruire notre identité chrétienne. L'UDC Entremont condamne fermement la décision du Grand Conseil valaisan qui a refusé la motion Jacquod et Ruppen sur les crucifix. Le Valais est un canton aux valeurs chrétiennes et en aucun cas ces valeurs doivent être détruites au nom d’une pseudo tolérance. C'est notre culture et nos origines que le PDC veut jeter à la poubelle. Mesdames et messieurs les défenseurs de notre culture chrétienne je vous invite tous et toutes à voter UDC en 2011, le seul parti qui préserve nos valeurs.

 


Orsières, le 27.02.2011



Communiqué de presse de l'UDC Entremont

Devant plus de 80 membres l’UDC Entremont réuni en assemblée générale a procédé ce samedi au restaurant le Catogne à La Douay à l’élection de ses candidats au Conseil National. Nathan Taramarcaz et Kevin Pellouchoud ont été choisis officiellement sous les applaudissements nourris de l’assemblée pour représenter l’UDC Entremont lors des prochaines élections au Conseil National. Le président du district, Kevin Pellouchoud a rappelé l’importance des valeurs chrétiennes et agricoles qui forment la base de notre pays et de notre démocratie tandis que Nathan Taramarcaz a souligné le fait que l’UDC Entremont convoitait un siège au Grand Conseil valaisan et également la place de deuxième formation politique du district à moyen terme. Sous le regard avisé d’Yvan Perrin qui a notamment dénoncé l’impact négatif des accords de Schengen et de la libre circulation, les deux jeunes candidats de l’UDC Entremont ont promis de s’engager sans concession pour une agriculture forte, pour une école publique basée sur la performance et pour un renforcement de la sécurité en Valais. Egalement présent lors de cette assemblée, Oskar Freysinger a présenté aux membres la stratégie pour les élections de cet automne tout en animant la soirée par la lecture de poèmes et par l’interprétation de chansons de son cru. La soirée s’est terminée par un apéritif convivial et chaleureux durant lequel la bonne humeur et l’amitié étaient au rendez-vous.


 

Orsières, le 13.02.2011

Victoire des citoyens,

Le peuple suisse sort grand vainqueur de la votation de ce weekend. Avec le droit de conserver son arme à la maison, le citoyen conserve un de ses droits parmi les plus importants. L’honnête citoyen a une fois de plus fait triompher la démocratie. L’UDC continuera de se méfier des initiatives mensongères et dangereuses de la gauche. En 2011 plus que jamais il faudra nous soutenir pour préserver nos valeurs et nos acquis démocratiques. Nous nous méfierons des beaux parleurs et autres opportunistes qui promettent monts et merveilles lors des élections fédérales avant d’oublier les gens qui les ont élus. Christophe Darbellay déclarait sur le site de 20minutes.ch  être fier de la « maturité du peuple suisse ». Facile M. Darbellay quand le peuple vote comme vous il a raison et quand il vote contre vous c’est un scandale et le peuple est débile. Ce n’est pas très glorieux comme réaction ! Chers électeurs souvenez-vous en au mois d’octobre et votez UDC.

 

  Orsières, le 01.02.2011

L’Europe ce fléau

Voyez chers amis comme cette Europe est belle et solide. L’Euro ne tient pas le choc, le chômage dépasse les 10%, la criminalité est en constante augmentation et j’en passe. Et la Suisse alors ? Et bien elle ne se porte pas trop mal au milieu de cet océan européen. Les Suisses seraient même le peuple le plus heureux et le plus serein d’Europe. Tiens, tiens comme c’est étrange, souvenez-vous ce que disaient les Euro-fanatiques suite au dernier refus des Suisses de rejoindre l’Europe : « C’est la fin pour la Suisse, la misère, c’est une catastrophe, on ne survivra pas hors de l’Europe ! » Se tromper est humain, certes, mais vouloir encore adhérer aujourd’hui c’est pure folie, pure idiotie. En 1939-45 la Suisse est restée neutre au milieu du 3ème Reich et elle s’en est sortie. Restons donc neutre aujourd’hui au milieu du 4ème Reich qu’on appelle par politesse « Europe ». La ressemblance entre les deux régimes est pourtant troublante : mêmes frontières, mêmes massacres culturelles, mêmes décisions anti-démocratiques. NON à la dictature, NON au 4ème Reich, NON à L’Europe !!!

 


Orsières, le 01.02.2011

NON à l’initiative sur les armes

L’initiative « pour la protection face à la violence des armes » est mensongère et dangereuse. Cette initiative privera les citoyens honnêtes du droit de se défendre tandis que les criminels continueront de se balader dans nos rues avec des armes illégales. Les clubs de tir et de chasse seront directement visés par cette initiative et c’est plus une atteinte à la culture et la tradition helvétique qu’un réel effort pour diminuer les suicides et autres crimes commis avec des armes à feu. Dans le cas du suicide le problème n’est pas l’arme mais celui qui la tient et c’est une utopie de croire qu’on va aider ces gens en leur enlevant une arme. Il faut remonter au vrai problème et c’est la détresse, la solitude ou encore l’échec qui poussent au suicide. Enfin n’oubliez pas une chose : tous les régimes totalitaires commencent par désarmer le peuple et le priver de ses instruments démocratiques. La gauche et le PS en tête veulent restreindre le droit d’initiative, priver le peuple de ses droits en entrant dans l’Europe, détruire l’identité culturelle de ce pays, enlever aux citoyens le droit de se défendre. NON le 13 février c’est dire non à la dictature socialiste !
 


Orsières, le 02.01.2011

Chers amis de l’UDC Entremont,

Après une année 2010 exceptionnelle qui aura vu naître la section de l’UDC Sembrancher et qui aura vu le nombre de membre doublé dans notre merveilleux district, voici que 2011 pointe le bout de son nez. 2011 sera à n’en pas douter une année capitale pour notre petite section qui aura à cœur de prouver aux Entremontants que nous sommes là pour eux et pour le changement après des années de dictature du PDC. Cette année l’UDC Entremont partira à l’assaut du Conseil National avec des candidats motivés et engagés que vous pourrez découvrir lors de notre assemblée générale en février. Je compte sur votre soutien et votre engagement pour nous pousser vers les sommets. 2011 année de tous les records ? Pourquoi pas ! Avec des objectifs ambitieux et une équipe performante l’UDC Entremont voit grand et désire dépasser le cap symbolique des 100 membres. Alors en avant tous ensemble pour l’UDC Entremont : OSONS LE CHANGEMENT !!

Je me permets de vous souhaiter à tous et toutes une excellente année 2011 que j’espère remplie de bonheur et de joie. N’oubliez pas nous sommes là pour VOUS alors n’hésitez pas à nous contacter.

 



Message de notre Président :

 

 


http://www.canal9.ch/television-valaisanne/emissions/entretien.html



 




AccueilComitéProgrammeActualitésPhotosLes ÉlusPour nous contacter